HOU ! HOU ! Mon estime de soi !!

Je finis par écrire mon article ! j’ai attendu patiemment le résumé de la conférence sur
« estime de soi chez l’enfant  » organisé par AFAAM du Choletais et dirigé par Mme COELHO, mais cela n’est pas possible pour l’instant. Donc je vais essayer de vous parler de l’estime de soi chez l’enfant

pour cela je vais m’aider de  mes souvenirs et ceux d’Anaël une AM au top !

Nous allons commencer par préciser ce que c’est l’estime de soi .C’est de se sentir unique, d’avoir confiance en ses valeurs, d’être certain de connaitre ses limites et ses forces. La fierté d’être nous-mêmes.

Le psychothérapeute Christophe André définit ainsi l’estime de soi : « un mélange des regards et des jugements que je porte sur moi et un mélange du jugement à propos de moi et du jugement de moi sous le regard des autres »

Le bébé n’a pas conscience qu’il ne fait qu’un, dans tout son être il est fusionnel avec sa mère et ou son père. Pour lui cela est bien difficile de prendre conscience qu’il peut vivre sans eux. La séparation peut-être douloureuse et nous autres AM nous devenons pour les bébés un repaire. Il faut bien prendre conscience que le bébé quand il est séparé de ses parents à l’impression qu’il lui manque une partie de lui-même. Car pour renforcer son estime de soi il faut bien des étapes qui conduiront le bébé à découvrir qu’il est un être unique. Pour aider le bébé dans sa recherche, il faut lui parler, le porter, le toucher et l’amour qu’on lui porte par le fait de le nourrir, de le changer, de prendre soin de lui est important aussi.

Il faut aussi échanger le plus de renseignements entre parents et AM pour aider l’enfant, donc papotons mes amis.

Le bébé entre 6 et 12 mois s’observe dans le miroir, au début il pense que c’est une autre personne devant ses yeux pour réaliser à la fin que c’est lui.

Nous connaissons tous, « le fameux je ne veux pas aller dans les bras de quelqu’un d’autre que ceux de mes parents, cela se passe vers les 8 mois, le bébé comprend qu’il est unique et il a besoin de l’image rassurante de ses parents et de leur réconfort ».

Ensuite Entre 2 et 6 ans il y a une intense affirmation de soi, la pensée symbolique est élaborée ! L’image sociale devient aussi importante : le regard de l’autre,  » je prends conscience et valorise mon image vis-à-vis des autres ». Pour aider l’enfant dans son épanouissement il faut beaucoup de choses.

Comment l’aider à se bâtir une solide estime de soi ?

Tout d’abord, il doit se sentir aimé. Être aimé c’est aussi posséder la confiance en soi et sentir la confiance des autres.

Il faut souligner les nouvelles choses et habilités que l’enfant acquiert et cela par des commentaires positifs. L’enfant est déjà heureux de réussir, mais si nous lui montrons que nous sommes contents cela le rend encore plus fier. Ne pas en faire trop surtout, oui dur de trouver la limite.

Ce qu’il faut aussi c’est l’aider à affronter les situations où il ne pourra pas toujours réussir. C’est cela être à son écoute et le sécuriser.

Avoir une discipline aimante, ce qui veut dire de ne pas abandonner les règles que nous avons mis en place, tout en lui montrons que nous l’aimons.

Ne jamais lui demander des efforts qu’il ne pourrait atteindre, oui il faut être juste dans nos demandes, d’où une fois de plus l’observation.

Ne pas le surprotéger, ce que beaucoup font. L’enfant doit apprendre à se battre seul en ayant votre amour et votre confiance comme tremplin et non comme mousse de protection. Il fera des chutes de toutes sortes, mais doit apprendre et vous aussi.

Traiter l’enfant avec respect est important pour que l’enfant apprend à se respecter et respecter les autres. L’écouter quand il veut s’exprimer, surtout quand on sent que cela est important pour lui. Si vous n’êtes pas d’accord avec ses dires, n’hésitez pas à lui dire, mais n’utilisez pas le tu , cela pourrait lui donner l’impression d’être jugé.

Il faut également apprendre à l’enfant qu’être fier de lui et de ses points forts ne veut pas dire se sentir supérieur aux autres et se montrer hautain. Il faut qu’il découvre que tout le monde peut faire des erreurs. Revendiquez votre erreur ou la sienne en expliquant pourquoi, mais que cela soit court pas besoin de compliquer ou d’aggraver la chose. L’enfant pourrait se braquer et vous pourriez faire une plaie béante dans son estime. Vi ne jamais humilier l’enfant par son erreur.

Laisser l’enfant exprimer ses peurs, ses joies, ses peines, le laisser mettre un mot, une image dessus et l’aider à l’accepter.

Tout cela semble énorme et pourtant nous pouvons y arriver, pas besoin d’un super résultat, ne pas essayer de faire un super enfant.

Comment reconnaitre un enfant qui possède une faible estime de soi.

Ils sont observateurs, prudent et ont très peur du jugement des autres d’où le fait qu’il ne se lance pas. Ils ont peur de faire les choses mal, donc ne font rien ou peu. Ne prennent rien en charge et subit la volonté des autres. Aucune décision ne peut venir d’eux. L’échec leur fait très peur.

Comment aider un enfant qui se sous-estime?

Il faut l’accompagner dans ses activités, dans ses réflexions et lui demander ou son ses doutes. Que l’échec est pour tous et que cela ne veut pas dire qu’il est nul, mais qu’il doit revoir sa façon de penser. S’il est doué pour une activité où autre et bien le valoriser. Ne pas lui parler au négatif et essayer de trouver le moyen de toujours lui parler au positif. Lui apprendre à demander de l’aide et lui apprendre à monter sur l’échelle de la vie, marche par marche sans se bousculer et tomber Oui cela sera un travail de longue haleine.

L’estime de soi est complexe, j’espère vous avoir aidés.

Voilà, je remercie Anaël de son aide et je vous laisse méditer, n’hésitez pas à commenter.


6 réflexions au sujet de « HOU ! HOU ! Mon estime de soi !! »

  1. super ton article, à mon avis cette fameuse estime de soi c’est ce qui fera ou non que l’enfant devenu adulte consultera ou non un psy pour des troubles qui pourraient l’empêcher d’accéder au bonheur.

    • Merci ma jolie, car j’ai travaillé dur sur cet article ^^, oui je le pense aussi et je dois dire que depuis longtemps j’agi ainsi avec mes enfants et les mousses, j’espère que cela fera un monde meilleur également 🙂
      Car des hommes bien dans leur peau ne peut que faire de bonne chose, effet papillon 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge