Je te dit non !

 

Je vous raconte l’histoire de madame Non ? Un petit bout de femme pas plus haut que trois pommes, je dirais même que ce petit bout boude souvent. Oh madame Non est accompagné parfois d’un monsieur Non pas plus grand d’ailleurs.

Comment nous reconnaissons ces petites personnes ? Et bien ils n’ont qu’un mot à la bouche « NON  » .

  • Met ton manteau pour sortir : Non
  • Range tes jouets : Non
  •  Mange tes légumes ? Non
  • Arrête t’embêter ton frère : Non
  • Ne va pas dans la chambre : Non
  • Ôte ta tétine : Non
  • À la sieste : Non

Que de Non ! Ils sont champions et souvent nous voulons arrêter de les entendre dire NON !! Mais cela ne serait pas du jeu, car nous aussi, nous disons Non.

Si si c’est le petit mot préféré des parents et des AM, nous nous en rendons pas compte, mais..

  • Non ne touche pas à cela.
  • Non tu ne rentres pas dans la pièce.
  • Non tu ne fais pas ainsi.
  • Non tu ne cours pas.
  • Non cela ne se mange pas.
  • Non tu ne mets pas ce vêtement.

Ah oui ! Nous vivons un moment dans le monde de la Nondimension !

Oh je sais nous voudrions que tout soit rose et bleu, pas de gris, mais le Non est un besoin, un mot nécessaire pour tous.

D’abord, pour la petite dame et le petit monsieur, ils doivent se construire, se découvrir, prendre leur place. Se sentir unique et le Non est nécessaire. Ils ont besoin aussi de chercher leurs limites, connaître le panneau stop pour se sentir en sécurité.

Que le Non soit agaçant il est tout de même une preuve que nos petits commencent à se prendre en charge, eux petits j’ai dit ? Mes ados le connaissent aussi ce Non et en usent. Ils ne gagnent pas toujours et disons le ! Pas très souvent quand je suis le chef des douanes du pays « je suis votre maman  » qui essaie de résonner les passager de la voiture Négation.

Mais j’aime ce Non qui entame des discutions sans fin, surtout avec mes adosmartiens.

Mais revenons à nos petits bouts qui nous testent sans cesse. Le monsieur malin essaie de jouer avec votre télé, vous lui dites Non et le déplacez s’il ne marche pas encore et.. le revoilà, « mais je t’ai dit Non jeune homme  » . De nouveau le transport en commun jusqu’au bac à jouet.

Et ? Si si je vous l’assure le quatre-pattes va plus vite que nous le pensons et hop rebelote devant la télé ! Alors, les grands moyens.

Je sais que tu as compris que tu n’as pas le droit ! Tu viens de me le faire comprendre 3 fois, donc hop va jouer. Là les pleurs et le gros chagrin, parfois monsieur Non pleure avant. Vous, vous le regardez et mince le coeur ce serre.

Ne cédez pas !!! cela est important de garder votre position et ce petit coeur d’abricot, vi celui qui vous regarde avec son air de chien battu a besoin de vos Non. De votre encadrement. Il trouve enfin ses limites et il reconnait que vous êtes unique aussi comme lui et que rien n’est acquis.

Oui le Non est notre tatouage vocabulaire, il ne quitte jamais les AM, car nous sommes une limite douce je vous rassure, mais un encadrement salutaire pour madame et monsieur Non.

Vivez votre période du Non avec le  souvenir que c’est un petit mot pour un bon départ dans la vie !

Je dis oui pour vos commentaires ! 

 

 

 


14 réflexions au sujet de « Je te dit non ! »

  1. et oui c’est genial de montrer qu’on peut dire NON? d’essayer de s’affirmer , d’avoir un pouvoir sur l’autre si minime soit il, d’essayer de pousser les limites

    a nous d’être claire et stables dans nos demandes
    et de ne pas abuser du NON

  2. pfffffffffffffffffff j’en ai un là, c’est nonnnnnnnnnnnnnnnnnn toute la journee, et je passe mon temps à dire nonnnnnnnnnnnnnnnnnnnn moi aussi, vas pas là, fait pas ci, et bien sur ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii c’est bien lollllllllllllllll

  3. Le plus difficile à mon sens avec ce mot c’est qu’il « clos »!
    Avec lui plus rien n’est permis, on ferme la porte aux explications! Je ne l’aime pas, non de non!

    et juste pour le plaisir des mots, voici une phrase que j’affectionne particulièrement « on peut avoir le dernier mot avec une femme à condition que ce soit oui » d’Alfred de Musset
    (femme pouvant être remplacer par qui on veut!!! 😛 )

    • C’est amusant, chez moi le Non ouvre la porte aux explications, sans doute parce que je ne suis pas assez dure en prononçant mon NON 🙂

      Merci pour la phrase 😉

      • pourquoi être « dure »? 😉
        c’est parce que cela se passe en douceur que cela se passe! 🙂
        je sais! je suis d’une autre planète (et pas que Vénus 😛 ) j’ai des idées qui amusent, dérangent, surprennent … mais c’est ainsi!! je dis rarement « non » aux enfants…
        Non pas qu’ils n’aient pas besoin de limites! Je pense simplement qu’il y a beaucoup de façon de les poser ces limites et ce sans utiliser la négation! 🙂
        C’est vrai que c’est un peu fatiguant, mais j’aime bien!
        (j’en ai parlé « un peu » ici: http://recreaction.centerblog.net/819-encourager-enfant-et-developper-son-estime-de-soi )
        mais je crois que j’essaie de prêcher une convertie, non?
        😀

        • J’essaie de ne pas parler en négation, mais rien n’est facile. Je n’arrête pas de dire que les mousses évoluent très vite. Cela est fatiguant de répéter tout le temps la même chose, mais nous n’avons pas le choix.
          J’encourage mes mousses, mais reste vigilante sur les limites. Merci pour le lien et ton commentaire.

          Bonne journée belle Fernande !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge