Je veux manger !

Je veux manger, découvrir, savourer et sourire devant une assiette. Je veux passer un moment agréable auprès de ma famille, de mes amis autour de la table. Je veux parler, exposer mes idées, je veux rire, râler et rire encore. Je veux saliver à l’idée de déguster des assiettes hautes en couleurs, hautes en saveur.

Cela devrait être ainsi dans la tête de mes mousses, non ? Si ! je pense que de s’installer à table pour déjeuner est une joie et j’avoue que nous essayons de nous amuser. Mais vous savez tous ! Que je suis la cuisinière la plus recherchée par les polices de la gastronomie. Oui ils veulent attraper le pirate des repas non élaborés.

Oui je suis ébahie devant les Dupont et Dupont de la gastronomie enfantine, de Mary Poppins cordon bleu ! J’ai la chance de connaitre des femmes qui sont des magiciennes au fourneau, comme Edwige, Marie Annick, Annaël, ma maman et ma soeur, elles me sauvent toutes par leurs plats savoureux.

Edwige est une jeune femme dynamique et sa cuisine aussi, les parents n’ont aucun souci à avoir avec elle. Ses repas sont parfaits et équilibrés. J’avoue que je ne suis pas ainsi. J’essaie de faire en sorte que les mousses mangent bien et surtout savourent leur repas. Ma chipie aime le poulet, le jarret, le haché, la saucisse et autre. Les légumes sont toujours les amis des assiettes et le féculant ou le pain accompagne le repas. Je ne teste jamais un aliment sans demander aux parents avant. Je sais que c’est important pour certains parents de faire goûter en premier. Je fais aussi attention à demander s’il y a des allergies.

Je sais que pour certains parents préparer les repas de leurs enfants est important, ils se sentent participant de la journée chez le Capitaine et je propose toujours s’ils veulent apporter les repas, oui c’est un manque à gagner, mais c’est un plus et j’aime les plus ! Comme pour Élisa.

Je ne force jamais un enfant, je le laisse apprivoiser les goûts, les textures. Quand l’enfant n’aime pas un légume, une viande, j’essaie de la cuisiner sous une autre forme. Mon fils n’aime pas la tomate crue, ni cuite sauf la soupe, donc il aura sa soupe. Je pense qu’il ne faut jamais forcer et laisser les choses venir. Certains bébés vont aimer le saler et les autres le sucrer et bien j’adapte et je m’en sorts pas mal.

Mais une chose est certaine il faut colorer les plats et les présenter avec le sourire, profiter du repas pour discuter. Rendre ce moment très plaisant, papoter de tout et de rien et encourager chaque nouvelle bouché.

Laisser les enfants patauger avec leurs petites mains et se dire que le ménage va être corsé aujourd’hui. Oui laissons les enfants s’adapter aux repas à leur façon, ils devront bien assez vite être de parfait écoliers à la cantine. Profitons de les observer et de les laisser passer les étapes en savourant notre dessert avant le grand nettoyage. Ah vi je déjeune toujours avec eux et parfois mes mousses cuisinent ! Et n’oubliez pas les bavoirs de Ti Anne !!!!!!

À vos assiettes de commentaires, promis je débarrasse !!


7 réflexions au sujet de « Je veux manger ! »

  1. Wouaouh !!!
    Je suis flattée Maryse d’être citée et reconnu bonne cuisinière dans ton article.
    Je vais continuer à te faire profiter de mes plats et desserts 🙂
    Et tu n’as pas encore goûté à mes spécialités…
    Mais cela ne saurai tardé…
    J’ai lu cet article après celui des spaghettis, quel merveilleux enchaînement !
    BRAVO

  2. Bonsoir Maryse et merci encore pour ton compliment pour la cuisine et même si tu ne te sent pas un cordon bleu tu pense beaucoup au bien être des enfants en demandant à chaque fois aux parents s’ils n’ont pas d’allergies et tu essaye de faire au mieux pour qu’ils apprécient et qu’ils prennent du plaisir .et sa c’est super.Pour ma part je met un petit peu d’aliment dans l’assiette et je demande à l’enfant de goûter au moins une ou deux cuillères car j’en ai eu certains avec qui je pouvais présenté n’importe qu’elle plat avec des légumes,soupe ,entrée ou autres disait non à chaque fois et bien je leurs disais tant que tu ne goûte pas je ne te sers pas le reste ,au début c’estdifficile mais en général l’enfant fini par goûté et ensuite ils peut encore leurs arrivés de refusé un plat mais trés rarement. Une maman m’avait dit être ravi car au bout de 3 jours d’accueil l’enfant accepté de goûter à tout et sans me vanté beaucoup de parents m’ont dit leurs contentement à ce propos,mais il faut des couleurs pour leurs donnés du plaisir à mangé et il faut aussi comme tu le dis Maryse que ce soit un moment convivial .Bises Maryse je t’ajoute à mes favoris.

    • Bonsoir ma belle Colineaux tu es une des Mary Poppins qui a le don de me donner envie de cuisiner et cela est rare, moi j’essaie aussi de faire goûter à mes mousses , mais un aveux , elles sont têtues mes anges, je compose et je ne désespéré jamais, je suis un capitaine qui pourrait ressembler aux pirates des caraïbes, un fantôme d’entêtement 🙂

      Merci de ta confiance .

      Bisess

    • Je te crois que cela n’est pas évident, surtout que parfois les parents te donne des légumes ou autre que les enfants n’ont jamais goûté 🙂
      Bisous

  3. Ping : Une balade au marché ! | Bricole et Parlotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.