Laissez- moi me mouvoir !

Hop ! Hop ! La motricité libre cela vous parle ? EMMI Pikler cela vous dit quelque chose ? Docteur Saitout vous êtes là ?

Oui oui ma petite Maryse ! Je suis présent et prêt à entamer une discussion avec ma nounou d’enfer !

Montez sur le navire alors, Doc et voguons sur la motricité libre.

Bien ma petite, je vous écoute !

Petite ! Petite ! Rhoo Doc. Passons à ma question : c’est quoi la motricité libre ?

Super question ! Je peux vous en parler suivant mes connaissances auprès de EMMI Pikler et de mes observations. La motricité libre consiste à laisser libre cours à tous les mouvements spontanés chez l’enfant.

Donc nous devons laisser le bébé dès son plus jeune âge se débrouiller seul, découvrir lui-même les tours et détours possible avec son corps ?

Oui ma jolie, le bébé doit expérimenter toutes les positions possibles, les répéter et répéter sans cesse jusqu’à la mémorisation.

L’enfant c’est déjà les mouvements et comment les faire dès la naissance Doc ?

Bien sûr que non, l’enfant est déposé sur le dos et découvre lui-même les postures à partir de sa maturation neurologique, ainsi qu’au gré de ses intérêts pour découvrir un nouveau mouvement.

Donc le joli bébé va les découvrir au hasard suivant ses besoins, ses désirs de ce mouvoir et de ne plus rester sur le dos comme une chaussette.

Chaussette ? Si tu veux ma petite, il est vrai qu’une chaussette cela ne bouge pas.

Oui l’enfant sera déposé sur le dos tant qu’il ne saura pas lui-même se tourner sur le ventre. On ajoute que cela favorise la détende du corps du bébé (pas de tension au niveau de la tête pour la soutenir). Cela lui permet de mouvoir son corps plus facilement et de le découvrir.

Peut ont aider le bébé en l’installant déjà dans la position qu’il va de toute façon apprendre, cela ira plus vite, non ?

Pourquoi vouloir faire cela Maryse ? L’enfant n’a pas besoin que tu lui facilite la vie. Il y arrivera le moment venu, quand le bébé en aura envie et se sentira capable d’agir. Il est vrai que pour développer sa motricité il ne suffit pas de le laisser sur le tapis simplement.

Il doit se sentir en sécurité, aimé, mais sentir également la confiance réciproque entre les adultes et lui.

Se retrouver dans un espace de jeu suffisamment adapté, varié aussi. Des vêtements amples et facile pour le mouvement sans oublier les jeux divers.

Il faut également essayer d’avoir des gestes doux, éviter de le prendre sans le prévenir. Se plier pour le prendre dans les bras, ce qui lui fera moins peur de voir un géant l’attraper et cela préservera le dos des adultes.

Le relax cela est pratique pour le bébé, il reste allongé et sage.

Ah je vois tu penses que le bébé est bien confortablement installé dans son relax. Non ma petite cela n’aide pas notre bébé. Les parents pensent souvent que le fait de l’aider à marcher, s’asseoir. L’installer dans un relax ou sur des coussins va l’aider. Cela est le contraire, dans le relax pas de possibilité de mouvement comme se retourner. Caler sur des coussins, cela va le crisper. Il bougera un peu et glissera ce qui va le déséquilibrer.

Je vois Doc, les enfants que nous déposons dans tel relax, sur tel coussin et que nous mettons dans une position qu’il ne maitrise pas, tout cela va le rendre tributaire de l’adulte ?

Oui Maryse, malgré qu’ils maîtrisent sans doute déjà d’autres postures. Mais attention nous pouvons utiliser le relax et autre pour un temps très court.

La maitrise de leur motricité leur apporte autre chose Doc ?

Oui bien sûr, ils vont développer leur confiance en eux, se sentir sûr d’eux. S’ouvrir au monde, être curieux. Ils seront minutieux, persévérant voir même obstiné. Laissez les enfants se découvrir et découvrir eux-mêmes que tout est possible à leur niveau ne fera que les aider dans leur développement intellectuel.

J’aime cette idée Doc, se sentir libre pour vivre mieux et aborder les connaissances avec plaisir, mais les adultes dans tout cela ?

Les adultes doivent rester attentifs aux enfants, les féliciter quand ils réussissent. Chaque enfant aura besoin d’un environnement spacieux et rassurant.

Oui comme de se sentir soutenue par la parole et le regard.

Oui ce qui compte c’est que l’adulte respecte le bébé  et le considère capable de gérer son corps et ses capacités à grandir.

Donc laissons le bébé se mouvoir tout en l’observant d’un oeil et en répondant à ses besoins affectives et physiques.

Oui nounou d’enfer !

Bien je vous offre un café dans une tasse décorée par mes mousses Doc ?

Oui ma petite Maryse et vous me laisserez touiller hein ?

Vi vi !!

A vos commentaires et vos expériences, je vous attends.

 

Les images utilisées pour illustrer l’article sont ceux du livre « Se mouvoir en liberté dès le premier  âge » Dessins de Klara Pap.


14 réflexions au sujet de « Laissez- moi me mouvoir ! »

  1. oui bien s^^ur c’est comme ça qu’il faut le faire. par contre cela implique d’avoir le courage d’aller contre les habitudes des familles qui sont en principe portées à anticiper les besoins des bébés, alors que cela leur nuit au lieu de développer leur autonomie. les parents n’ont pas tjs envie d’écouter un avis différent du leur et ont souvent tendance à surprotéger l’enfant plut^^ot que lui donner la permission de se faire des bobos et de recommencer pour mieux réussir.

    • Oui il est exacte ma jolie, pour cela que je remercie les parents qui m’entourent de travailler avec moi dans ce sens. J’essaie également de convaincre mon entourage de laisser les enfants libre de leur mouvement. Je dois t’avouer que j’ai agi ainsi avec mes enfants et leur indépendance est un vrai bonheur. l’épanouissement se fait dans la confiance en soit et cela commence bébé dans la connaissance de son corps et de ses capacités.

  2. Félicitations pour cet article (et oui je l’ai lu :)). Quand on a appris comment observer un bébé, on est automatiquement convaincu des bienfaits de la motricité libre. Pour répondre au commentaire précédent, on peut dire aussi que justement un bébé laissé en liberté se fait plutôt moins de bobos que les autres car il ne se lance dans une aventure que quand il est sûr de lui.

    • Merci pour ta lecture 😉 Oui un enfant qui a appris bébé à ce mouvoir seul, c’est ensuite mesurer ses capacités et tombe bien moins que les autres.

      • Je crois surtout qu’un enfant qui a fait la motricité libre a aussi appris à tomber. Je ne sais pas s’il tombe moins mais il tombe « mieux ».

  3. Ce que je préfère dans la motricité libre, c’est le regard plein de fierté de l’enfant quand il arrive à faire ce qu’il cherchait à faire.

    • Oui et ADO, ils ont encore ce regard. Hier soir je suis allée écouter ma fille chanter et dans son regard j’ai senti son assurance et sa confiance en moi. J’ai applaudi de fierté 🙂

  4. hey hey coucou ^^

    bah tu sais quoi ? !!!

    bah il vient de se retourner 1 2 fois ces derniers temps, la premiere fois, c’était avec un tout ptit peu d’aide mais la deuxieme fois c’était tout seul sur le lit a papa et maman le temps que maman se réveil ( et oui ce matin j’avais un peu de mal) et je n’ai vu qu’apres ^^ voili voilou
    Il progresse mon loulou ^^

  5. Ping : Ma chipie !! | Bricole et Parlotte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge