Les médicaments.

 

Je viens d’acheter le magazine Assistante Maternelle de novembre, j’avoue ne pas être une assidue de ce magazine, mais là nous avons notre amie Corinne alias COCO qui est interviewer ! Tout en feuilletant la revue je suis tombée sur un petit article « des médicaments et des assmats « . Curieusement je lis que les AM n’ont aucun soucis à avoir et qu’elles peuvent donner des médicaments aux mousses sans inquiétude. Suivant le décret

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025517179

Nous les AM pouvons donner des médicaments et oui vous allez m’expliquer que cela est normal, un enfant malade doit pouvoir recevoir des soins de la part de son AM. Mais je pense qu’il faut rester prudente et bien réfléchir avant d’administrer des médicaments aux mousses.

Puis toutes les AM n’acceptent pas les enfants malades et c’est leur choix. Risque de contagion, alors que pour moi la contagion ce n’est pas automatique. J’ai déjà gardé des  mousses malades de la gastro, vilaine gastro et aucune contamination. Les rhumes ah ! Ils arrivent au coin des rues et passe leur chemin d’un nez à un autre sans se soucier de rien, sauf que nous..nous devons user les boîtes de mouchoirs et en parlant de cela, certaines AM se demande s’il faut mieux faire payer des boîtes de mouchoir aux parents dans les frais d’entretien ou bien leur demander chaque mois une boîte comme en maternelle, la deuxième solution est une bonne idée.

Mais revenons aux médicaments, je pense avant tout qu’il ne faut pas abuser dû fait que nous ayons le droit de donner des médicaments, de le faire sans en parler aux parents. Je veux dire que mes mousses quand ils sont souffrant, disons une bonne fièvre, avant de leur donner le fameux Paracétamol, je sonne toujours les parents et attend leur décision. Je ne donnerai jamais de Paracétamol rose et encore moins son cousin bleu sans en demander ou expliquer aux parents pourquoi.

En passant je refuse de donner le paracétamol bleu et oui vilaine que je suis ! Mon médecin un jour m’a annoncé qu’il ne préconiserait plus ce produit pour cause de convulsions chez les enfants. Ce n’est pas le premier médicament qui devient dangereux finalement. Je vous propose de lire le blog de ma secrétaire internaute, cela pourrait vous en apprendre sur les produits naturels.

Pour les dents et autres je propose toujours aux parents l‘homéopathie ou Huile essentiel pour les plus grands. Mais je recommande toujours de bien se renseigner avant et de ne pas donner n’importe quoi.

Je suis plus avenante à donner des produits naturels que chimique. Je demande aussi l’accord du médecin et les doses à bien suivre. Je ne donne jamais ou n’applique jamais un nouveau produit si les parents ne l’ont pas essayé avant.

J’ai un doute au moment de la prise d’un médicament ? Je téléphone aux parents, pour connaitre le poids exacte de l’enfant par exemple. Pour la fièvre je découvre le mousse, lui fait boire de l’eau et humidifie le visage et le corps. Pas de bain.

Maux de gorge je leur sers une boisson chaude. Pour le sommeil je relève un peu le matelas pour les rhumes et otites.

Ah une chose que peu de monde doit connaitre, quand votre enfant à des otites séreuses et bien n’hésitez pas à leur ôter le bonnet quand il y a du soleil dehors et qu’il ne fait pas trop froid. Ah le soleil, je l’adore et mes mousses aussi.

Tout cela pour vous dire qu’il faut mieux se prémunir d’une multitude de précautions pour les médicaments et ne rien faire sans l’avis du médecin et des parents.

À vos commentaires, je vous fais une ordonnance !


29 réflexions au sujet de « Les médicaments. »

  1. Merci pour ta pub ma bichette,
    moi pour la fièvre je préconise le bain justement et chaud parce que la chaleur fluidifie le sang et fait donc baisser la température.
    Il y a beaucoup de chose a faire naturellement sans pour autant donner de médicaments aux enfants, on peut aussi diffuser des huiles essentielles, pour purifier l’air ou pour dégager les voies respiratoires.

    A bientot

  2. Ah les médicaments!!! Mon 1er différent avec des parents!!!
    Je suis donc partie plus sur les huiles essentielles et les principes de bases ( ne pas trop couvrir l’enfant, s’assurer de la bonne température de la pièce, lui mettre un gant froid sur le front,… ).

    • Et oui nous ne sommes pas encore rendu loin dans les huiles essentielles et plus d’une personne doute, c’est pour cela que j’explique toujours aux parents de bien se renseigner et de ne pas les utiliser à tord 😉 Tout comme les médicaments 🙂

  3. Ah on a pas du lire le même magazine lol. Moi j’ai lu sur le magazine « L’assmat » un avis plutôt de prudence. Je cite la fin de l’article: « Si en conséquence, l’assistante maternelle n’est pas en faute en donnant un médicament avec une ordonnance et l’autorisation des parents, elle engage sa responsabilité, civile et pénale, en cas d’accident.»

    Ça calme un peu.
    Je suis comme toi dans ma pratique vis à vis des médoc maryse. Je previens les parents en cas de fièvre et j’attend leur accord pour donner du paracétamol!

    • Et bien moi c’est la confirmation de Marisol le ministre des affaires sociales et de la santé que les insistantes maternelles n’avaient aucune inquiétude à avoir quand à leur droit administrationaliser des médicaments aux enfants qu’elles accueillent.

      Mis je préfère être vigilante et posséder l’ordonnance du médecin et l’accord des parents pour donner un paracétamol 🙂

      • oui il faut ce fier à l’ordonnance du médecin et pas seulement au protocole de soin qui a été rempli pour le contrat!

        Parce que moi par exemple il y a un super doc qui a rempli dans le protocole  » faire confiance aux parents  » ! heu on va ou???! du coup ordonnance et accord des parents

  4. moi c’est marqué dans mon projet d’accueil : dès 38.5 je donne du doliprane à la dose indiquée sur l’ordonnance dans le sac, puis j’appelle les parents. je ne donne que les médicaments prescrits par ordonnance de médecin, et d’ailleurs normalement les traitements se font le matin et le soir avec les parents. j’ai une autorisation signée des parents pour administrer les médicaments de l’ordonnance ainsi que les traitements de la bobologie coutumière. j’explique dans mon projet lesquels ainsi que les produits pour la toilette. en aucun cas je ne décide de tester quelque remède miraculeux que ce soit sur des enfants qui ne m’appartiennent pas. j’accepte toutes les maladies, à condition que le médecin n’ait pas recommandé la mise en quarantaine de l’enfant.
    et en cas d’urgence, le 15 ou 112 pour que mon appel au secours soit bien enregistré et prouve que je suis intervenue immédiatement.
    pour les épidémies, les enfants ne sont pas tous contagieux de la même manière, c’est vrai que parfois personne n’est contaminé, d’autres fois tout le monde y passe. mais des fois, je m’amuse tant avec les gastros !!!!

    • Je ne donne aucun médicaments sans l’accord des parents, sauf si c’est un traitement. Je téléphone toujours. J’essaie d’être très prudente avec tout cela, les médicaments ce n’est pas anodin 🙂 Et vi les gastros sont nos copains lol

  5. COMME toi maryse pour les medicaments, et rien sans protocole où ordonnance
    pas d’huiles essentielles pour desinfecter la maison tant que les enfants sont là, il n’y en a pas sans danger avant les 3 ans de l’enfant, donc on attend qu’ils soient partis
    pas de bain pour faire descendre la temperature , trop dangeureux et ce ne sont pas les notres
    prise de tete depuis le debut de mon contrat avec un papa qui croit que je vais laisser son fils souffrir sans rien faire, bin non monsieur si pas protocole j’appelle le 15 et ils me diront quoi faire et me couvriront en cas de problemes
    une maman a qui je refusais de donner un medicament à l’enfant sans ordonnance me dit un jour, je vous dis pas ce qu’il y a dans le biberon de jus de fruit, ( de l’air de dire contente où pas tu vas lui donner son medicament) et bien jus de fruit dans l’evier et tout est reglé
    je refuse l’enfant si gastro où grippe, j’ai assez donné et ma famille aussi, donc ils sont avertis des le debut et tout ce passe bien

  6. Tout est bon les filles dans ce que vous dites!
    Ben lorsque mes enfants étaient petit c’était toujours le bain à température du corps, mais il parait que ça peut causer des convulsions, sur mes 5 enfants c’est jamais arriver ça!
    Pour la suppo rose ou bleu pour moi no problem, jamais eu avec mes petits non plus… Et je donnerai à partir de 38.5° car avant je rafraîchis a des endroits stratégique, nuque, creux des bras et genoux, je déshabille etc… Je prends régulièrement la température. Cela m’est arrivé qu’une seule fois, je n’ai pas appelé les parents, tout ces très bien passé.

    Tiens du coup je vais aller acheter le magazine pour lire notre amie et collègue coco!!!

    Gros bisous Maryse!

    • Oh ma Cathy te revoilà !! Heureuse de ton retour 🙂 Merci pour ton Commentaire 🙂 J’aime écrire des articles pour ensuite pouvoir discuter ainsi , j’adore !

      Gros bisousss

  7. pas de médicaments puisque pas de protocole et pas d’ordonnance
    j’ai des petits loups résistants heureusement car c’est la bagarre avec les médecins
    surtout le mien …
    qui tente de me convaincre que je peux faire sans !!!!
    j’ai du contacter la pmi

    seul mon dernier petit loup entrant a ces fameux documents
    j’en oublie que je peux lui administrer
    des médicaments si besoin lol
    toujours avec 38 5 au moins et maman prévenue bien sur

    • Oui il faut protocole et ordonnance !! Pff les médecins devraient connaitre les responsabilités que cela engendre de donner les médicaments pour les AM. grr

  8. Je suis tout a fait d’accord avec toi Maryse, pour les médicaments, j’opte la solution de l’ordonnance du médecin si traitement en cours et pour la paracétamol même si j’ai une ordonnance, j’appelle les parents pour savoir si je peut en donner ou pas en fonction du degré de fièvre, si peut de fièvre j’opte pour découvrir l’enfant au lieu du médicament
    je suis adapte de l’homéopathie et huile essentielle, je préfère quelque chose de naturel et non chimique si c’est possible,

  9. si un enfant a de la fièvre, j’appelle le parent et je lui donne le doliprane (protocole) en attendant son arrivée sinon je ne donne aucun médicament !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge