allez nous papotons

92735556_oJe vous propose de papoter un peu, cela fait un moment que nous n’avons pas échangé nos idées et nos remarques.

Il y a tant de sujets qui sont intéressants sur les enfants, mais je vous propose de discuter sur un sujet sans faire intervenir, un spécialiste de la petite enfance. Essayons de papoter suivant nos propres remarques.

Vous voulez ?

Alors, parlons du bricolage, pourquoi vouloir absolument proposer du bricolage aux enfants ? Pourquoi vouloir absolument apporter cela dans nos compétences auprès des parents lors des entretiens ?

Pourquoi certaines Assistantes Maternelles ne voient pas l’avantage de faire du bricolage ? Pourquoi certaines Assistantes Maternelles voient le bricolage comme un moment d’occupation de l’enfant et rien d’autre ?

Je ne vais pas aller chercher la réponse sur le net auprès des experts, non je vais vous donner mon idée. Je ne fais pas de bricolage pour passer le temps, j’aime cela, peindre, colorier, j’aime chercher des idées, je n’aime pas trop copier les autres.

J’aime partager mes idées avec mes mousses, j’aime rentrer dans l’imagination, car pour moi rien ne vaut que de rêver un peu, pour faire sortir ce qu’il y a de plus beau dans un dessin. J’aime travailler en accord avec mes mousses, j’aime leur montrer que le travail d’équipe apporte beaucoup, car plus tard leur vie sera sans doute ainsi et ils auront besoin d’avoir confiance en eux et les autres pour avancer. Ne pas être indépendant, surtout partager pour avancer.

Bien évidemment bricoler cela apprend aux mousses à devenir précis, minutieux, méticuleux, mais tout cela en douceur, ce qui est important, en s’amusant. Peindre au début c’est magique, de voir la peinture changer la couleur du support, les mains remplies de peinture peut aussi permettre aux mousses d’accepter que les mains cela peut toucher des matières et que cela peut rester sur leur peau, sans que cela soit mal.

Découvrir qu’une feuille peut changer de couleur, que l’on peut découper et coller pour obtenir autre chose d’une feuille, d’un carton c’est chouette. Apprendre à dessiner un bonhomme, une maison , des arbres etc. pour créer des histoires, c’est chouette !

Pouvoir jouer avec son bricolage, l’utiliser, observé le regard des gens qui découvrent votre bricolage c’est aussi quelque chose que les mousses adorent. Cela les gratifie.

Les mousses aiment également évoluer dans le bricolage, pouvoir au bout d’un moment, réussir le bricolage sans l’aide du Capitaine.

Mais tout cela se fait sur le Navire lentement, chacun n’est bousculé, personne n’est forcé, mais à chaque fois que je demande si l’on bricole, des cris de joie résonnent, même le 1511373_10202141729976274_410642449_nbébé aime se retrouver à table avec les autres. Mais ils peuvent aussi décider de ne pas finir le bricolage, pas grave, rien n’est important, le temps n’est pas compté, ce qui compte c’est que l’imagination, le plaisir soient présents !

 Je vous attends 🙂

 

 

 


19 réflexions au sujet de « allez nous papotons »

  1. Pour être vraiment honnête, le bricolage je trouve ça gratifiant par rapport aux parents-employeurs. Ce n’est pas dans mes gènes, je ne suis pas du tout bricoleuse mais depuis que je fais ce travail, je m’améliore et surtout j’y prends du plaisir.
    Maintenant il faut arriver à trouver des limites. J’ai lu pas mal d’articles de Laurence Rameau sur le sujet et il faut y aller mollo avec les petits bouts 🙂
    Je trouve que certaines font plus à la place des enfants qu’autre chose. Donner absolument un cadeau pour la fête des mères ou pères fait par un enfant de quelques mois où est l’intérêt ? Il faut trouver ses limites.
    Bises Maryse

    • Oui exacte ma belle SAM , c’est pour cela que lorsque je travaille avec des bébés, je leur fais découvrir la peinture en douceur et je garde toute petite trace de bricolage pour l’utiliser sur un support. Je détourne comme le dirons certains, mais je sais pertinemment que les bébés ne vont pas faire un chef d’oeuvre 🙂 malgré que , allons savoir 🙂

      Bises ma Sam

  2. humm comme ton sujet m’inspire mon Capitaine !!

    Le bricolage et Lili toute une histoire….je me demande même si dans le ventre de ma mère…je ne devais pas …non mais qui sait ???
    J’ai toujours manipulé des objets, toujours donné une deuxième vie aux objets… avec un petit truc, on peut faire un bel objet.
    Parfois, le manque d’idée me fait moi contrairement au Capitaine faire de la copie d’inspiration…je prends l’idée mais si je l’applique elle se transforme au fil de la création avec un méli mélo de mon inspiration, mon désir….

    Mes enfants….toujours à manipuler eux aussi…surtout le deuxième qui est né au début de mon deuxième détour professionnel…donc peinture, colle, papier, bouchon….c’est presque son deuxième langage…mdr…et rien d’étonnant qu’il se passionne toujours à l’aube de ses 17 ans à construire et décorer ses maquettes….

    Mon métier…..assistante maternelle….prendre le relais …aider l’enfant à évoluer à son rythme …mais au but final qu’il devra quitter sa nounou pour la grande aventure de l’école…et être tout de même fin prêt…car la grande aventure peut être douloureuse quand on a pas eu une petite préparation quand même non????

    Pour moi…c’est un tout…nourrir le corps, nourrir le ventre, nourrir l’esprit mdr ….le bricolage….rien que ce mot …il est magique….à l’oreille des enfants…. je ne peux pas sortir un papier, un pinceau, un tube…sans que ma troupe arrive en courant et me demande…. »lili, on va faire quoi ??? » « lili, on bricole »?? Quand je prépare le travail, ils sont collé à moi et demande « lili, c’est pour moi ?? » « lili, moi aussi ?? », et les plus petits …ils se penchent pour attraper un morceau de quelque chose qui pourrait dépasser…. Ma petite …mon bulldozer …dès que je dépose un pinceau, elle pousse tout le monde, grimpe sur sa chaise et crit « zossi!! zossi!!

    Le plaisir est partagé donc,non ?? C’est comme tout…transmettre avec passion….transmettre en étant vrai…. Comme une recette de cuisine qui se transmet de génération en génération….. moi je vois les choses comme cela…

    Le bricolage…inutile de le mettre en avant aux entretiens…ils sont de partout chez moi…tout est en attente…de finition…de découpage…. les dessins sont affichés…j’aime ce coté école où l’on met les dessin et qu’on peut les admirer à souhait…

    Le bricolage…si vous n’en faîtes pas …on vous critique…si vous en faîtes trop …on vous le reproche… si vous arrêtez d’en faire…on vous le fait remarquer…. le bricolage….

    Je ne vois pas mon métier sans…. puis au delà du plaisir, il enseigne mille chose…motricité fine, vocabulaire, suite logique, la patience, la curiosité, admettre que l’on peut faire mieux, reconnaitre ses erreurs, savourer son travail….faire savourer son travail, c’est gratifiant …..on pourrait en dire encore et encore….

    Le bricolage…. moi j’aime et je pense le faire aimer…. le bricolage……

    Le bricolage….
    Nounou Lili Articles récents…Je me présente, Lili, assistante maternelle.My Profile

    • Merci ma belle Lili pour ton commentaire qui complète mon article, je ne copie pas les autres, mais je m’inspire aussi de cela, je crois que dans mon baluchon j’ai un panel des plus extraordinaire 🙂 J’essaie toujours de rendre ce qui est à césar à césar , mais j’avoue essayer de faire autre chose, car j’aime créer 🙂 Continue ma belle Mary Poppins tes bricolages !

  3. Ton sujet de discussion Maryse est très intéressant.!

    Je me retrouve dans ce que dit nounou Lili parfaitement, comment faire autrement, le bricolage est pour moi une évidence.
    Je suis assez critiqué par chez moi, sur la façon de fonctionner, certains croient que j’en fais car j’ai beaucoup de grands, aucun bébé pour l’instant, mais franchement vous croyez vraiment que je ne ferais pas de bricolage avec les bébés aussi…. C’est bien mal me connaître….

    Il y a diverse façon de faire des activités ludiques, pratique, qui éveille la curiosité…
    Je ne me sent pas obliger mais je ne pourrais pas faire sans, je suis ainsi, cela me plaît, je trouverai toujours une technique pour y arriver!

    Il faut faire comme on se sent capable, d’autres apportent plus par des comptines, moi ce n’est pas mon fort par exemple, je préfère les histoires, parler, mais je ne ferme pas le porte, bien au contraire, j’attends l’inspiration…

    Tout est affaire de goût, puis il faut savoir se respecter pas se mettre dans des situations difficiles, et de stress.
    Je veux dire par là qu’il ne faut pas s’obliger à faire du bricolage si ce n’est pas son dada…

    Les enfants s’habituent à leur nounou, a ses goûts, sa façon de travailler, cela s’en ressentira je pense, on me dit déjà que c’est surement grâce à moi qu’elles sont félicitées à l’école de leur application lors des activités scolaires…, transvasement, peinture, jeux d’imitations.. Bref y a du choix chez nous et de diverse façon!

    C’est vrai que nous faisons tellement de motricité fine par des gestes simples de tout les jours…

    Pour moi c’est hyper gratifiant!!!

    Mon travail est une révélation, malgré que je suis moi même maman de 5 enfants et que tous ont la fibre créatives… Les chiens font pas des chats dit-on…

    Voilà!
    Cathy Articles récents…Hummm la galette de Camille…My Profile

  4. Ah par contre j’aime beaucoup trouver des idées chez toutes et m’en inspirer, en faire même, je dis pas que je copie, juste une nounou a trouvé l’idée qui me parle, qui m’intéresse, au contraire nos échanges servent à ça surtout…
    Je met le lien si je sais ou j’ai vu, sinon ça vient de moi aussi, mais je ne me force pas à trouver l’idée fantastique à tout prix!

    J’aime trop nos échanges entre nous….
    Cathy Articles récents…Hummm la galette de Camille…My Profile

  5. J’ai commencé à faire du bricolage avec les enfants au départ pour de mauvaises raisons : les occuper et surtout faire plaisir aux parents. Je voulais qu’ils soient contents de mon travail. Au fil des années tout a changé parce que finalement ceux à qui je fais le plus plaisir ce sont les enfants….Je n’ai d’ailleurs quasimment aucun retour des parents employeurs sur les actvités que je leur présente et je m’en moque. Certains ne regardent d’ailleurs que très peu le cahier de vie. Ce qui m’interesse c’est travailler autour d’une activité, faire le tour de la question avec une lecture, une peinture ou un bricolage. Je m’applique à mettre en valeur leur travail quel qu’il soit.
    Comme toi Maryse il suffit de les voir s’activer autour d’une table, mettre leur tablier pour voir que ça leur plait.
    Mais comme Sam le dit je me suis aussi beaucoup interrogée sur l’utilité des activités dirigées.
    J’ai trouvé la réponse auprès d’une institutrice à la retraite qui disait que si on laisse un enfant devant le matériel sans consigne, aide ou conseils, il se lassera très vite et ne fera rien de valorisant. L’intérêt est de lui ouvrir plusieurs pistes à explorer.
    L’essentiel est de trouver le juste milieu entre les deux.
    Agnès Articles récents…Qui suis je ?My Profile

    • Exactement il faut toujours composer avec les enfants, trouver le juste milieu, car il faut aussi s’épanouir dans son travail, car c’est ce sentiment que nous donnons aux enfants et une femme épanouie, ne peut que donner des enfants épanouies 😉

  6. Ayant eu la chance de travailler pendant 6 ans dans une école maternelle et de m’occuper des ateliers peinture et bricolage, forcément, il m’a paru naturel de proposer dès que j’ai commencé à accueillir des enfants.
    Pour moi, c’est aussi important que de leur apprendre à manger tout seul, faire de la motricité …
    J’adore ça, ils adore ça et rien que de les voir heureux quand je sors les blouses me fait dire qu’on ne s’en passera jamais.
    Je le fais pour nous, pas vraiment pour les parents, même si c’est gratifiant de les voir contents le soir quand leurs enfants repartent avec leurs œuvres.
    Un enfants qui patouille dans la peinture, est un enfant qui rêve, se concentre, développe son imagination et sa nounou aussi ! Parfois on part d’une idée et on finit sur tout autre chose !
    C’est un plus pour eux quand ils arrivent à l’école. J’ai des retours très positifs à ce niveau là.
    Alors mon métier sans ces activités, ça non jamais !
    dadou Articles récents…Le roiMy Profile

  7. Je vais essayer de donner mon point de vue mais de l’autre côté, côté parents.
    Pour nous les bricolages faits par les enfants chez Maryse sont « indispensables » 🙂
    Que ça soit pour Annaëlle ou pour Bastian, ils ont toujours rythmé leurs journées chez Maryse. Cela leur a permis de découvrir pleins de choses qu’ils n’auraient probablement jamais fait chez nous. Je pense aussi que ça fait une bonne préparation à l’école, respect de consignes, application, etc. Au niveau de la motricité fine, de la concentration, c’est top. Et pour la confiance en soi, l’estime de soi, c’est un bon vecteur. La fierté qu’on peut lire dans leurs regards quand Maryse présentent les bricolages qu’ils ont fait ou quand c’est eux qui nous tendent leurs réalisations… Ca n’a pas de prix. Et puis avec tous les articles sur le blog ça permet de garder une trace de comment ils ont fait.
    De temps en temps je charrie Maryse sur le fait qu’elle en fait trop mais entre toutes ses idées et les besoins des enfants, c’est un juste milieu. On range/protège les bricolages pour qu’ils puissent garder des souvenirs de cette période.
    Ce qui est bien aussi avec Maryse, c’est qu’elle s’adapte aux enfants (fatigue/maladie/envies), ce qui permet de garder le bricolage comme un plaisir. Et quand je vois des bricolages d’Annaëlle réalisés à l’école et affichés dans le couloir, je reconnais bien la patte de Maryse et la touche personnelle de ma fille et je pense que ça sera pareil pour Bastian quand il ira à l’école.

    Bref en résumé, le bricolage c’est top!

  8. Je trouve que les bricolages et les activités d’art en général sont une bonne façon de compléter l’apprentissage de l’enfant à plusieurs niveaux : la fine motricité, l’apprentissage de toute sorte de vocabulaire (couleurs, formes, le vocabulaire des thèmes) et le langage, la stimulation visuelle, des techniques, etc. Je pense que d’élever les enfants sans leur permettre de faire de l’art et penser qu’ils vont se développer par eux même c’est comme penser de ne pas parler aux enfants et qu’ils vont apprendre à parler d’eux-même. Un moment donné, il faut passer nos connaissances et essayer d’encourager l’enfant à partir de là à développer sa créativité. L’enfant doit apprendre les techniques de bricolage avant d’être capable d’aller plus loin. Je vois que moi-même en tant qu’adulte j’apprends encore 🙂
    Merci de nous faire réfléchir, Maryse 🙂
    Joelle Articles récents…Projets créatifs au MuséeMy Profile

  9. Pour moi aussi le bricolage est indispensable à l’évolution des petits. Tout en jouant ils apprennent les couleurs, les formes .Ils apprennent à respecter les consignes, à écouter, à reproduire et se concentrer sur une activité. Je me souviens que la maman de Louison m’avait dit quand il est rentré en maternelle, que la maitresse lui avait fait remarqué qu’elle voyait que c’était un enfant qui avait fait du bricolage, car il savait manié les ciseaux et le papier, coller et utilisé la peinture, car je connais des enfants qui n’ont jamais fait de peinture avant de rentré à l’école. Cela leur apprend aussi à commencer et finir quelque chose.
    Et puis c’est tellement mignon de voir nos ptits bouts donner leur activité à leur parents le soir, tout heureux de montrer ce qu’ils ont fait.
    christine Articles récents…JE ME PRESENTEMy Profile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge