C’est quoi un enfant ? Un petit homme vert ?

Je me lance dans l’une des plus grandes questions qu’il existe. Définissez ce qu’est un enfant pour vous ?

Pourquoi je plonge du bateau ? Moi oh grand capitaine. Une amie venue me féliciter pour mon blog m’annonce qu’elle ne participera point aux débats dans parlotte.
Que nénni je ne veux point cela donc je lui demande  » eh pourquoi ? » sa réponse. !  » je ne suis pas une AM ». Rhoo non d’une cacahouète

Mon blog est ouvert à tous ! Et comment le prouver ? Une idée en papotant avec mon amie surgit du fond de mon esprit et vous allez découvrir que je possède au fur à mesure des semaines un univers d’idée dans ma jolie tête .

Pourquoi ne pas lancer un débat sur la question que l’on se pose tous. C’est quoi un enfant ?

Allez je commence la première et vous définis ce qu’est un petit mousse pour moi. Accrochez-vous.

En route !!!

J’ai rencontré mon premier petit bout de personne j’avais 17ans. Oh ce fût assez impressionnant ! Une petite fille qui braille et babille. De toutes petites mains et un nez minuscule.

Ce cadeau ce fût ma soeur qui me l’offrit. Vi un cadeau ! J’ai au fil du temps déballé le papier et rencontré le troisième type vous allez me dire !! Non ! C’est le monde des caprices, des rires , de la confiance , des pleurs que j’ai rencontré.

Au fil de l’eau j’ai grandi aux côtés de ma nièce, donnant au monde deux enfants moi-même.

Je me lance donc dans mon interprétation littéraire sur les petits mousses.

Un enfant pour moi c’est l’avenir du monde. C’est comme l’effet papillon. S’il arrive à découvrir dès le début de sa vie qu’apprendre c’est amusant. Que d’aider c’est gratifiant et que travailler ce n’est pas seulement une corvée il touchera d’autre personne et le monde en sera que plus paisible.

Un petit mousse c’est une éponge remplie de curiosité. Je pense que l’homme est plus intelligent à la naissance qu’en grandissant. Nous devons lui donner les bons codes pour ouvrir les portes de son destin.

Pas seulement ceux de l’éducation, mais du rire , des arts également.

Oh je n’oublie point que l’enfant c’est aussi des cris, caprices, des pleurs à ne plus finir. Qu’il vous rend chèvre. Souvent les ados vous disent  » ben le bébé ça pue et ce n’est jamais content » Certain seront d’accord avec cela .  je n’en dis pas plus sur ma définition de l’enfant. J’attends vos définitions !!!

Allez en route je vous attends !!!


6 réflexions au sujet de « C’est quoi un enfant ? Un petit homme vert ? »

  1. un enfant c’est quoi? pas un simple tube digestif comme certain le pense.Un petit être qui dès les premiers instants de sa vie est capable de capter toute l’attention de son entourage,de ses parents en premier, du personnel soignant de la maternité, de la famille, des amis, des amis des amis , même de l’administration qui ne lui donne que trois jour pour se déclarer ( attention aux sans papiers, notre gouvernement veille!).
    Donc j’ai envie de dire: un enfant c’est qui ? un petit monstre qui crie et dors ? non, tout comme toi je pense que les enfants sont bien plus. Il ne demande qu’une chose découvrir et non apprendre, profiter de l’instant présent loin des contraintes de l’adulte. la société les traitent comme un produit marketing, alors que leurs besoins se limitent à: de l’amour, une nourriture saine, le simple plaisir comme jouer dans une flaque d’eau, jeter des caillous, admirer la nature et bien sûr dormir ( la nuit de préférence!). Leur bonheur fait mon bonheur et je gage que ce bonheur rendra notre monde meilleur.

  2. Anne je me retrouve dans ta définition. Oui les enfants doivent découvrir et apprendre ensuite en s’amusant. Je n’avais pas abordé le côté marketing, mais tu as raison pour la société l’enfant devient à sa naissance un consommateur. Le guider en douceur est important et l’amour que nous leur donnons un sacré bouclier 🙂

    Je suis encore une enfant par certains côtés puisque nos soirées chorales me donnent beaucoup, avec rire et plaisir j’apprends 🙂

    Merci à toi ma soeur !!

  3. Avoir un enfant ce sont des moments de purs bonheurs comme il n’en existe pas beaucoup. C’est le premier cri à la maternité, les premières nuits sans sommeil, la première nuit complète, les premiers biberons et/ou les premières tétées. Les premiers sourires, etc. Je pourrai en écrire des tonnes.

    Un enfant c’est un petit bout tout fragile et tellement fort aussi (la force des colères en donne un aperçu ;-).

    Alors c’est sûr ça chamboule la vie des parents, rien ne sera plus comme avant mais justement profitons-en.
    L’enfant nous force à nous remettre en question. Nous devons nous adapter à l’enfant et pas l’inverse.

    Les parents qui continuent sur le même rythme de vie qu’avant la naissance, je pense, risquent de s’en mordre les doigts un jour.

    Sur l’aspect marketing, c’est sûr que le bébé est un outil de consommation. Quand on voit les tarifs exorbitants de certaines choses, il faut savoir être raisonnable. J’ai découvert il y a peu de temps l’IPAD pour les enfants. J’ai complètement halluciné. Quand je vois notre fille jouer avec des trombones dans un pot à crayon pendant 1/2 heure, je me dis que ce sont les jeux les plus simples que préfèrent les enfants.

    Surtout prenons le temps de vivre avec eux, sans trop se faire bouffer par le rythme quotidien.
    J’ai découvert récemment cette chanson de Bénabar (Moins vite), je l’adore car elle est tellement vraie:
    ********************************************************
    « Bon d’accord vous savez marcher
    Clopin clopan d’abord vous avancez
    Rien que le temps de le dire
    Vous savez déjà courir
    Nan ne vous dépêchez pas surtout
    De faire deux têtes de plus que nous
    Trouvez encore qu’on est super fort
    Quand on ouvre un pot de confiture

    Moins vite
    Trainez en chemin qu’on en profite
    Moins vite
    Laissez dans nos mains vos mains si petites
    Deux précieux cailloux au fond des poches
    Et par-dessus tout les moufles qui pendent des manches
    Moins vite

    Ok ok ok vous savez manger
    On va pas en faire tout un plat de cette purée
    Les biberons n’sont pas encore secs
    Qu’on sort déjà la cuillère en plastique
    Ces petits vêtements beaucoup trop grands
    Ils ne vous vont plus depuis longtemps
    On vous dépose à la crèche un matin
    Qu’on vous récupère en CM1

    Moins vite
    Trainez en chemin qu’on en profite
    Moins vite
    Laissez dans nos mains vos mains si petites
    Deux précieux cailloux au fond des poches
    Et par-dessus tout les moufles qui pendent des manches

    Voilà voilà voilà vous savez parler
    Même si le vocabulaire laisse à désirer
    Vos phrases tagada j’admets
    Qu’on ne les corrige qu’à regret
    ça pour dessiner ça ça dessine
    Patientez clotant lentement patine
    Qu’ils sèchent le feutre sur les murs
    Avant d’écrire vos noms sans ratures
    Déjà

    Moins vite
    Trainez en chemin qu’on en profite
    Moins vite
    Laissez dans nos mains vos mains si petites
    Deux précieux cailloux au fond des poches
    Et par-dessus tout les moufles qui pendent des manches
    Moins vite »

  4. Merci Emmanuel pour ton commentaire. J’approuve le fait que les parents doivent s’adapter à l’enfant. IL y a tellement de possibilité de faire garder ses petits bouts quand nous voulons profiter d’une soirée. Ils vous apportent bien des surprises et un nouveau regard sur l’avenir. Je me souviens, quand ma fille est née je me suis surprise à découvrir que je n’étais pas éternelle et que j’avais la plus grande des responsabilités entre les mains. Oui c’est vraiment impressionnant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge