Violence à tout âge.

 

Je voudrais vous parler de la violence, car je pense que parfois il faut discuter de sujet pénible et les aborder en douceur.

Nous avons plus ou moins autour de nous des personnes que nous côtoyons et qui ont rencontré ce problème. La violence est un acte physique, mais aussi verbale.

La violence peut-être minime à immense, mais pourquoi certaine personne l’utilise ? Un manque de confiance en soi ? Son estime de soi inexistant ? Le manque de parole ? Que de questions et que de réponses, tout est complexe.

Avons -nous raison de penser que… untel est violent, car il ne sait pas s’exprimer ? Je pense que chez les tous petits cela peut-être possible. Ne pas savoir s’exprimer en parlant et rester bloquer devant l’autre, les émotions à fleur de peau c’est difficile.

L’enfant ne trouve pas d’autre solution que de frapper. Il prend cet acte comme une existence et pense faire comprendre à l’autre qu’il a sa place aussi. Nous adultes, nous devons essayer de lui expliquer que ce n’est pas la peine de frapper et qu’il peut s’exprimer d’une autre façon, mais comment ? Oui comment ? Je n’ai pas de réponse désolée.

Je crois que nous devons agir différemment suivant les enfants. J’essaie toujours de ne pas intervenir quand les enfants se chamaillent, mais quand l’un des mousses se met à frapper je les sépare et j’essaie d’expliquer que tout peut se régler sans taper.

J’essaie aussi d’être vigilante et de ne pas favoriser l’un ou l’autre et de bien faire comprendre que je suis là pour les aider dans les conflits. Ils ne peuvent pas exprimer ce qui ne va pas et il faut être patiente pour essayer de les comprendre. Mais je reste sur le fait que si un enfant tape c’est souvent qu’il est à bout et ne peut s’exprimer.

La violence peut se faire verbalement aussi, les cris sont de la partie . Les mousses ne sont pas content et ils ne savent pas comment me le dire, alors ils crient. Je les laisse crier et quand ils ont fini, je leur demande si cela leur a fait du bien. Je sais que le souci c’est que l’habitude de crier devient trop présent. Je ne leur dis jamais qu’ils ne sont pas beaux et vilains, je l’évite, car ils vont se sentir encore plus triste dans leur peau.

Je ne suis pas non plus dans les longs discours, j’essaie simplement de leur dire que c’est inutile de crier et que je comprends leur colère, mais que je ne peux pas toujours être d’accord avec eux. Je ne passe pas sur les abus qu’ils peuvent avoir et les punis, mais en expliquant très rapidement pourquoi.

Quand ils commencent à parler, là je m’appuie sur les mots et j’entre en discussion avec eux, comme je le fais avec mes ados quand ils vont trop loin entre eux. J’essaie de faire comprendre à mes enfants que la violence peut détruire, qu’elle soit physique ou bien verbale. Je vous propose de lire l’article sur le blog de ma secrétaire internaute où j’explique la violence d’une autre façon, d’une façon plus personnelle.

J’espère vous avoir donné envie de discuter et j’attends vos commentaires sans violence !

La bête noire : http://www.la-beaute-faite-sienne.com/809/

ps : je vous donne le lien sur l’article de la violence et vous laisse le lien en dessous qui peut vous intéresser aussi, c’est toujours un article que j’ai écrit pour ma Nath 🙂

Nathalie : http://www.la-beaute-faite-sienne.com/bonjour-a-tous/


12 réflexions au sujet de « Violence à tout âge. »

  1. rahhhhhh j’avais fait un super long paragraphe et comme j’avais pas indiqué l’adrese mail ça m’a tout effacé grrrrrrrrrrrrrrrrrrrr mais rassurez vous je ne vais pas taper l’ordi, je vais me contenir! Gnééééééééé

    bon en gros je disais que c’est un sujet pas évident et que c’est un travail de longue haleine!

     » truc muche t’as pris ton jouet tu n’es pas content d’accord mais tu ne tapes pas , tu dis non  »
     » pourquoi tu tapes bidules pour lui prendre son jouet, tu dis s’il te plait ou tu attends ton tour….. »
     » tu n’as plus faim d’accrod mais tu ne tapes pas dans la cuillère, tu dis non je n’ai plus faim… »

    parfois on a juste l’impression d’y passer les journées! LOL

    Comme on dit on prend son mal en patience! il suffit juste de poser les mots sur l’actes et d’expliquer qu’il y a moins agressif comme moyen de s’exprimer!

  2. Je ne sais pas s’il faut parler de violence chez les tous petits, je dirai plutôt agressivité. ils découvrent le monde et se servent des outils à leur portée.
    Les dents servent à mordre, les mains à agripper, les pieds à se balancer, la voix à crier.
    Une bonne réaction lors d’une première agression, évitera quelle se reproduise.
    La première petite gifle que l’enfant donne est souvent minimisée  » elle ne l’a pas fait exprès  » ou « il fait ça pour jouer » et bien NON, l’enfant doit savoir dès le départ que ce n’est pas un jeu et que même s’il l’a fait sans faire exprès, ça ne doit pas se reproduire. Le faît de reculer l’enfant, de lui dire  » non pas ça  » et de le poser à terre, l’oblige à analyser la situation.Le geste que je viens de produire à une conséquence……………..la personne est fachée et ne veux plus s’occuper de moi
    .Il prend des mains l’ objet convoité, il faut lui reprendre de suite, » non ,tu lui a pris des mains, c’est interdit « . Tu demandes gentiment, tu attends qu’il le pose mais interdiction de l’arracher au copain, ils comprennent trés vite.
    Ces petites agressions font parties de la vie car l’enfant est en pleine construction de sa personnalité, il faut lui donner les moyens de s’affirmer sans écraser les autres  » à bas les terreurs des bacs à sable ». Je veux un objet, je distrais l’autre lui apporte autre chose et je saute sur l’objet convoité. Tout celà me demande de l’organisation, de la maitrise. Et comme j’ai obtenu gain de cause, ma confiance en moi est redoublée.
    Ce qui me gène le plus est la violence verbale. Le manque de respect d’autrui.Quand j’entends parler certains enfants, la manière dont ils repondent à leur propres parents, je suis affolée. Et rien à voir avec les milieux sociaux. Certains enfants n’ont aucune conscience qu’il a des mots qui ne se disent pas; des réflexions à ne pas faire. Ils sont égaux aux adultes. Ils ne savent plus ce que veut le mot « respect »
    .Et s’ils ne respectent pas leurs propres parents qu’en sera-t-il des autres adultes ou enfants qui croiseront leur chemin. A mon avis, c’est grave. s’il parlent violenment à leur parents c’est que déjà ils ont une image dégradée de ceux-ci, d’ou plus tard une image dégradée de la socièté, d’ou les trés nombreuses incivilités envers les personnes.
    Je crois qu’on n’inculte pas assez aux enfants cette notion de respect.
    Respect des hommes, de la nature, des idées……………………pour vivre dans une société plus conviviale.
    Halte aux violences………………………..vive le respect !

    • Je suis en accord avec toi Anne, mais souvent il faut s’y reprendre et s’y reprendre avec l’enfant qui tape. Parler et expliquer c’est important et cela dure bien longtemps pour certains. Oui le respect est sans doute la racine, car en te lisant je me dis que si l’enfant apprend le respect il n’agressera pas. En tout les cas merci de ton com m belle 🙂

  3. Tout est dit, il faut mettre des mots, et surtout à nous adulte à ne pas être violent verbalement, car hélas il est très facile de lâcher une bêtise surtout lorsqu’il s’agit de nos enfants… Nous ne sommes pas parfaite et personnellement je ne le serais jamais… On veut tant et si bien faire que au final ça ne l’ai pas… Soit on est trop dessus, soit on est trop laxiste, le juste milieux chez moi est un parcours du combattant surtout avec des ados… Derrière notre dos ils sont pas comme on se l’imagine… Quoique des fois oui et des fois non… Pour eux c’est dur aussi. Moi je reste vigilante sur les morsures des enfants, je sais que la 1ere fois n’est certainement pas faite exprés mais ça fais si mal, que je veux qu’avec mes mots l’enfants sache que il ne faut plus jamais le faire…

    Lorsque je faisais ma formation, une nounou à dit ben quand un enfant mord faut le mordre aussi, pour qu’il comprenne, cela a choqué tout le monde mais pas moi car je l’ai toujours entendu dire aussi… Ne serions nous pas un peu hypocrite… ??? Tout le monde a réagis avec effroi! J’ai été surprise!!!
    Je sais bien évidemment que ce n’est pas la solution et je ne l’ai jamais fais, mais à l’époque nos grands-parents ont connu le savon dans la bouche lorsqu’il disait un gros mot par exemple….

    Il faut répéter inlassablement, les mots de politesse, sans les harceler non plus!
    Leur apprendre le respect c’est primordial pour que lui même puisse se respecter et être respecter à son tour. Être reconnu et encourager, le rend plus sûr de lui et l’aide à se construire. Les encouragements sont pour moi les bonnes clefs vers la réussite de tout ce qu’ils peuvent entreprendre dans la vie, un enfant se sent si fier de lui à chaque fois!
    Leurs yeux pétillent de bonheur et les miens sont empli de fiertés!

    • Merci Cathy de ton com et oui j’ai toujours entendu qu’il fallait mordre l’enfant qui mord Je ne le fait pas non plus, mais pas facile parfois d’expliquer au tout petit que cela fait mal. Une formatrice m’a expliqué un jour que l’enfant mord car il veut manger la personne tellement il l’aime lol. Mais ce n’est pas une raison pour mordre hein ! Les paroles sont importante, mais nos regards aussi et le ton de notre voix, pas besoin de crier, mais il faut montrer la fermeté. J’ai aussi des ados et la je m’amuse bien 😉

  4. voilà une petite mise en situation en live chez moi!

    Voici 2 jours que j’ai repris le travail! Cela faisait 2 mois que je n’avais pas travaillé! vacances + arrêt de travail ( opération du genou)! mes petis mousses à moi ( 21 et 18 mois) je dirai qu’ils ont plutôt bien atterri! mais en ce qui concerne mon fils de 22 mois et bien c’est une toute autre histoire! hier c’était encore l’euphorie des retrouvailles , mon fils était surexcité! Aujourd’hui je déchante un petit démon s’est emparé de lui! il ne supporte pas que les autres enfants accaparent sa maman! Pas moyen de prendre un ptis mousses dans mes bras pour lire une histoire ou tout simplement faire un calins, non monsieur mon fils refuse! il est patriculièrement agressif , aussi bien avec les autres enfants qu’avec moi et du coup il tape! Chose qu’il n’avait pas fait depuis belle lurette! Voilà comment mon doudou d’amour (LOL) gère la situation! Voilà comment il me fait comprendre qu’il existe et comment il veut assoir sa place auprès des autres ! Et je vous jure que c’est d’autant plus difficile de travailler dasn ses condtions! Alors si vous avez des conseils je suis preneuse,
    Evidemment je pose des mots sur tout ça ! mais c’est po facile à cet àge de bien percevoir les choses et de se controler!

    Merci d’avance les collègues!

    • Coucou ma Anaël.

      Je comprend ton Fils lol, de nouveau rendre maman aux copains pff 🙂 Il faut lui laisser du temps. Je pense qu’il va reprendre ses marques aussi. Dit lui que tu as compris qu’il ne veut pas te partager. Mais que ses copains ont le droit aussi d’être sur tes genoux. Essaie de le mettre sur tes genoux avec le copain. Demande lui d’apporter des jeux à ses copains et demande aux copains de lui en apporter. Fait un gâteau qu’avec lui pour les copains. Mais je pense qu’il va retrouver sa place ma belle, ce n’est que le deuxième jours 😉

  5. Merci ma maryse. Il est vrai que ce n’est que le 2ème jour. Je tache d’être attentive à tous pour cette reprise. J’essaie d’être juste pour justement qu’il ne se sente pas mis de coté mais forcément pour mon doudou ça fait beaucoup à géree d’un coup. Aujourd’hui il y a du mieux. Et comme tu maryse je multiplies les échanges entre eux pour qu’il relève le positif de ses retrouvailles. Ah la la maman et nounou c’est du taff hihihi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge